< Retour au listing
article 4 image

“C’est l’histoire de la femme que j’aime. (et elle a un cancer)”

Et si aujourd’hui, je vous racontais la plus jolie des histoires modernes…

Jolie, elle l’est, tout comme son héroïne, avec sa petite tête ronde et ses décalcomanies sur le crâne.

Oui parce que cette héroïne a choisi de ne rien porter pour cacher sa chute de cheveux. A travers ces anecdotes présentées sous forme de planches brèves, l’auteur, Benoît Desprez, nous fait partager le quotidien de cette héroïne des temps modernes qui n’est autre que “la femme qu’il aime”. De l’annonce à la compassion , en passant par le rendez-vous à pôle emploi, il s’attache à dessiner sans artifice et simplement les angoisses, les bonheurs, les épreuves et les réactions auxquels une jeune femme est confrontée lorsque le cancer s’installe et que le combat commence.

Au delà de ces petites histoires succinctes, racontées avec autant de légèreté que d’humour, sans pour autant dénaturer la gravité et la difficulté de la situation, c’est un message poignant qui nous est transmis à travers le courage de cette héroïne.

la plage chauves

Ce n’est pas que l’absence de cheveux qui vous rend malades, c’est le visage cerné, l’absence d’espoir, la voix éteinte, la peur dans les yeux . Ce visage, elle ne l’a pas, elle est vivante, elle est entourée de son amoureux et à deux ils vivent la même vie que tout le monde sauf qu’elle a l’air même plus passionnante!

Ce livre c’est l’histoire de la femme que Benoît aime, des femmes que nous aimons et c’est aussi la votre. Maman, grand-mère, jeune ou moins jeune, vous êtes nos héroïnes, et ce livre vous le rend bien.

Postez unCommentaire