< Retour au listing
Elisabeth témoignage cancer homono dépendant

Elisabeth : « Tu sais pourquoi tu prends les coups, alors accepte d’avoir mal »

Il y a quelques temps, nous avons reçu un doux message d’Elisabeth, qui souhaitait témoigner pour raconter son histoire et son combat contre le cancer. Touchée par un cancer du sein hormono dépendant, elle nous raconte les difficultés qu’elle a rencontrées durant son parcours de soin et les complications que peut engendrer un diabète de type 1 et comment elle est restée déterminée malgré tout. Mais surtout, elle nous apprend comment parfois, le cancer change notre façon de regarder le monde mais aussi le regard que l’on porte sur soi. Comment il peut faire entrer la bienveillance dans notre vie.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Elisabeth, j’ai 47 ans et je mène une vie plutôt simple: célibataire sans enfant, fonctionnaire depuis 25 ans. Mon quotidien est aussi rythmé par des rendez-vous médicaux car je suis diabétique de type 1 depuis l’âge de 8 ans. Traitée par pompe à insuline, j’ai souffert de troubles du comportement alimentaire (tendance anorexie) à la fin de l’adolescence.

Pouvez-vous nous parler de votre cancer ?

C’est un cancer du sein gauche hormono dépendant.

Quand et comment a-t-il a été découvert ?

A la suite d’une biopsie demandée par mon gynécologue. Je voyais bien cette petite fossette sous mon sein gauche mais je l’apparentais à une mastopathie diabétique, donc sans caractère de gravité.

Aussi, ce 22 novembre 2021, l’annonce d’un nodule cancéreux a été pour le moins catacliysmique. 

« Je vais déployer toutes mes forces »

Comment l’avez-vous vécu ?

Une partie de moi ne veut pas y croire et pourtant tout s’enchaîne très vite, me ramenant à la réalité du moment. Je vais peut-être mourir mais en attendant, je vais déployer toutes mes forces pour tuer ce cancer qui s’est invité dans ma vie. J’ai cette mission, je veux vivre pour tuer le cancer.

Est-ce que vous pourriez nous parler du ou des traitements que vous avez reçus ?

J’ai eu une chimiothérapie néo-adjuvante , composée de 6 cures. Puis il y a eu l’intervention chirurgicale en mai 2022 (une tumorectomie), suivie de 15 séances de radiothérapie, 12 cures d’herceptin et aujourd’hui je suis sous anti-hormone oral.

Comment avez-vous vécu les effets secondaires ?

Les effets secondaires faisaient partie de la partie justement, et j’étais prête à tout pour garder mon sein. Je dois admettre que le plus dur a été la cicatrisation (infection et surinfection), probablement compliquée par le diabète.

Ma devise était une réplique de Rocky « tu sais pourquoi tu prends les coups, alors accepte d’avoir mal ».

« Malgré la maladie, je pouvais prendre soin de mon corps« 

Quels conseils donneriez-vous à nos lectrices qui cherchent des astuces ou des solutions ? Qu’est ce qui vous a fait du bien ?

Les soins de support ont un bénéfice inestimable : j’ai découvert la sophrologie.

Quant à l’onco-esthétique, c’était ma bouffée d’oxygène. Malgré la maladie, je pouvais prendre soin de mon corps, certes différemment, mais j’ai appris plein de choses.

Comment a réagi votre entourage ?

Mes parents, mon frère, ma sœur et leur famille ont été très proches de moi. Ils m’ont donné beaucoup de force et de réconfort.

Est-ce que le cancer à changé votre façon de voir la vie ? Si oui, de quelle manière ?

J’ai appris le sens des mots bienveillance et humilité. J’ai appris à accepter les choses plutôt que de chercher à les contrôler absolument. Je travaille aussi à être positive en toute circonstance et à me satisfaire de ce que j’ai.

« Je suis MOI et c’est très bien comme ça !!« 

Est-ce que la maladie a affecté votre perception de vous-même ? 

Aujourd’hui, je me sens belle telle que je suis : sans maquillage, avec des cheveux indisciplinés…. Je suis MOI et c’est très bien comme ça !! J’ai grandi et je me suis enfin réconciliée avec moi-même.

Un message pour nos lectrices ? Vous avez carte blanche !

Regardez autour de vous : on fait des rencontres extraordinaires. Les infirmiers, les ambulanciers, les autres malades… Il y a des gens merveilleux autour de nous et on les regarde différemment, avec les yeux du cœur et de l’amour uniquement. Prenez toutes et tous soin de vous car personne ne le fera mieux que vous.