< Retour au listing

Coloration végétale après ma chimio

Quelques semaines après votre dernière séance de chimiothérapie, vos premiers cheveux repoussent. Grande satisfaction! Vous vous demandez alors si la coloration est possible. Vous ne supportez pas vos nouveaux cheveux blancs et souhaitez quand même vous faire une teinture, optez pour des colorations naturelles, dites bio végétales : sans ammoniaque, sans paraben et sans résorcine.

Les avantages de la coloration végétale

La coloration végétale est une alternative 100% naturelle pour vos cheveux. Elle reste très efficace sans aucun effet nocif pour votre cuir chevelu, encore fragilisé par tous vos traitements. Contrairement à une coloration chimique où le pigment pénètre dans la fibre du cheveu, dans le cuir chevelu et dans le sang, la coloration végétale dépose une gaine protectrice autour de votre cheveu. Elle a la faculté de le nourrir et de le protéger durablement contre les agressions extérieures. Ce qui vous permet d’avoir un cheveu en bonne santé, qui a du volume, de la lumière et un gainage naturel. Les risques d’irritations et de réactions allergiques du cuir chevelu à la coloration végétale sont quasi inexistants.

Quand faire votre coloration végétale?

Ne faites aucune coloration tant que vous voyez la peau du crâne. Attendez que vos cheveux aient recouvert l’ensemble du cuir chevelu, soit 2 à 3 cm de repousse. Très souvent, votre cuir chevelu est sec et abimé par la chimio, du coup il vaut mieux attendre que la peau se soit complètement remise.

Et si on commençait par détoxifier le cuir chevelu

Pour une meilleure efficacité de la coloration végétale, commencez par détoxifier vos cheveux afin de nettoyer les résidus chimiques par le pouvoir absorbant de l’argile, d’allonger la durée de vie du bulbe capillaire et d’aider à la reformation de la mélanine. Détoxifiez vos cheveux et votre cuir chevelu pendant 1 à 2 mois, à raison de 2 applications par semaine. Votre coloration végétale tiendra bien mieux par la suite et votre cuir chevelu sera plus sain, sans résidus chimiques de chimio, pour partir sur de meilleures bases.

 

Comment appliquer sa coloration végétale ?

Commencez par faire un essai derrière l’oreille avant la coloration pour vérifier que vous la supportez bien. Mélangez la poudre à l’argile dans de l’eau très chaude et éliminiez bien tous les grumeaux. Recouvrez tous les cheveux blancs, si certains se redressent, remettez de la pâte jusqu’à ce qu’ils disparaissent.

Enveloppez vos cheveux dans du sopalin, ajoutez la charlotte et tenez votre tête au chaud sous un foulard ou un bonnet pour une meilleure efficacité. Respectez bien le temps de pose indiqué.

Rincez-bien votre coloration végétale, la teinture est plus épaisse qu’une coloration chimique. Appliquez ensuite un masque pour  fixer la couleur et nourrir le cheveu. Votre coloration tiendra plus longtemps.

Ne faites pas de shampoings trop tôt après votre couleur, attendez 3 ou 4 jours. Les pigments agissent encore pendant quelques jours et la coloration continue d’évoluer.

Refaites une coloration végétale toutes les 8 semaines. L’avantage avec la coloration végétale : pas d’effet racine au moment de la repousse car la coloration s’efface progressivement avec les shampoings.

Si vous hésitez à faire votre couleur chez vous, renseignez-vous auprès de votre salon de coiffure. De plus en plus de salons utilisent dorénavant les colorations végétales. Attention néanmoins à bien s’assurer que les produits utilisés sont 100% naturels et inoffensifs pour votre cuir chevelu.

Attention d’ailleurs aux marques que vous choisissez. Certaines s’autoproclament végétales alors que 90 % des ingrédients sont chimiques

Et le henné, une coloration naturelle et pourtant!

Le henné est le plus connu des colorations végétales mais il doit être pur, bio et sans additifs, sinon il peut s’accumuler sur le cheveu de la même manière que les silicones. Le henné peut être particulièrement allergisant donc on l’évite après ses chimio.

Même résultat qu’une coloration chimique?

Malheureusement non! La coloration végétale, ne rentrant pas dans la fibre capillaire, va simplement « maquiller » le cheveu et ne permet que de foncer de 2 ou 3 tons. Elle ne peut ni éclaircir ni couvrir complètement les cheveux blancs! En une application , environ 30% des cheveux blancs sont recouverts, renouvelez l’application si vous souhaitez en couvrir plus.