< Retour au listing

Comment se déroule une séance de chimiothérapie? Conseils d’une Infirmière

Voici nos trucs et astuces d’une infirmière pour bien commencer votre séance de chimiothérapie en Hôpital de Jour (HDJ).

1. Séance d’acupuncture avant chaque cycle de chimiothérapie

Avant tout, je vous conseille de faire une séance d’acupuncture la veille ou l’avant-veille pour diminuer les nausées causées par les chimiothérapies. L’acupuncture est aussi une première étape pour commencer à prendre soin de soi. D’autant plus que beaucoup de mutuelles remboursent désormais ces séances.

2.  Appliquez votre patch anti-douleur : Emla 1h avant

Lorsque vous avez un cathéter spécialement mis en place pour la chimiothérapie, il ne faut pas oublier de mettre le patch anesthésiant au préalable. L’idéal est de le poser une heure avant.

3. Prévoyez des vêtements chauds et confortables

Optez pour des vêtements type chemise qui s’ouvrent par devant pour faciliter l’accès au cathéter ou PAC. Nous vous proposons également la gamme de vêtements de la marque française Rue du Colibri : des vêtements spécialement conçus pour les séances de chimio. Prenez également un petit oreiller ou une petite laine si vous êtes frileux !

De plus si vous avez une chimio qui nécessite un casque réfrigérant ou des moufles et/ou des chaussons, prenez une seconde paire de chaussettes pour après et une petite serviette pour mettre dans le cou.

 

   

4. Soyez patient!

Nous savons qu’il est difficile d’attendre pour recevoir vos soins, d’autant plus qu’ils vous sont indispensables. Mais l’attente permet de fabriquer vos produits et aussi de prendre soin de quelqu’un qui vit également sa première chimio comme vous.

Pour patienter calmement, je vous conseille d’emporter des livres, magazines, de la musique ou encore mieux une amie pour discuter!

5. Pensez à aller aux toilettes avant de commencer la séance

Je vous conseille vivement de prendre vos précautions avant de vous installer pour votre traitement car une fois la perfusion en place, il vous faudra vous déplacer avec ! Ceci est un vrai parcours du combattant !

6. Prévoyez un encas! Une petite faim?

Vous avez tout à fait le droit de manger pendant votre chimiothérapie. Au contraire profitez-en ! Il est déconseillé de manger du pamplemousse et du millepertuis, il est connu que ces aliments peuvent diminuer l’efficacité du traitement.

En cas de nausées, pensez aux chewing-gums au citron ou au gingembre.

Vous pouvez aussi mettre 2 ou 3 gouttes dhuile essentielle de menthe poivrée sur un mouchoir à respirer.

Et enfin, un bon complément à tous vos médicaments prescrits en cas de nausées : les bracelets d’acupression anti-nausées.

7. Soyez bien accompagné

Si l’hôpital le permet, je vous conseille de venir accompagné. Le temps passe plus vite. De toute évidence, c’est surtout très agréable d’être soutenu dans ces moments-là.

8. Profitez des soins de support

Profitez de séances avec la psychologue, avec des médecins spécialistes de la douleur ou encore de l’onco-esthétique (manucure, conseils maquillage, soins de la peau) et autres que propose votre établissement. Ce sont tous des professionnels qui se sont spécialisés en cancérologie. Ayez confiance!

9. Poussez la porte de l’ERI : Espaces de Rencontres et d’Informations

Ces espaces dédiés aux patients et présents dans tous les centres de lutte contre le cancer vous permettent de découvrir les associations et les entreprises qui vous aideront à mieux vivre votre maladie. Ils y proposent également des activités et ou ateliers gratuits tel que du sport adapté, des conseils beauté, des échanges entre patients et plein d’autres encore à découvrir. N’hésitez pas, ces endroits sont plein de ressources!

10. Et la suite ?

Enfin ne partez pas sans votre prochain rendez-vous!

Envie de partir un peu plus loin ? Vous pouvez tout à fait demander à faire quelques séances dans un autre hôpital. Cela peut être bénéfique pour aller prendre un peu l’air pendant ses traitements.

Retrouvez également notre listing d’astuces pour bien de préparer à sa chimio. Ou encore quelques conseils pour soulager les effets secondaires de la chimio.