< Retour au listing

Cure thermale post-cancer : Pourquoi et où?

Ce serait bien si, après les lourds traitements oncologiques, on pouvait s’offrir un instant de détente et de bien-être pour la récupération morale et physique. Vous nous voyez venir ? Les stations thermales ont développé des cures, pour les malades en rémission, appelées « cures thermales post-cancer ». Par ailleurs, ces programmes sont une réponse aux séquelles et désagréments cutanés des traitements du cancer (cicatrices, muqueuse, sécheresse de la peau) et psychologiques (fatigue, détresse, manque de confiance en soi…).

Pourquoi une cure thermale post-cancer ?

Après des mois de traitements, le corps et le moral en sortent affaiblis. Grâce à ses vertus réparatrices et aux soins thermaux spécifiques, la cure thermale post-cancer efface les séquelles cutanées et accélère la cicatrisation. Elle s’appuie sur les propriétés régénératrices et réparatrices de l’eau thermale pour stimuler la peau et l’aider à se rétablir.
En effet, La cure thermale contre principalement les effets secondaires des traitements de la :

– Chirurgie :
  • Accélération de la cicatrisation post opératoire,
  • Amélioration des cicatrices hypertrophiques ou rétractiles,
  • Atténuation des douleurs,
  • Réduction du lymphœdème du bras ou des jambes,
– Radiothérapie :
  • Amélioration de la souplesse cutanée et revitalisation de la peau,
  • Prévention et traitement des radiodermites et ses symptômes
– Chimiothérapie :
  • Réduction des effets cutanés indésirables des traitements de chimiothérapie oraux et des traitements sous perfusion
  • Rétablissement du cuir chevelu et de la repousse des cheveux
  • Réparation des ongles
  • Amélioration de la sécheresse persistante de la peau et des muqueuses

Et parce que les traitements anticancéreux laissent également seulement des séquelles sur le plan psychologique ; Stress, fatigue, estime en soi, détresse…. Ces programmes de soins visent aussi la récupération psychologique et émotionnelle. C’est la raison pour laquelle certaines cures thermales post-cancers incluent des séances avec des psychologues.

Quand et comment ?

Toutefois, la cure thermale est fortement recommandée quatre ou cinq mois après la fin des traitements oncologiques.
Le programme de soins est entièrement pris en charge et remboursé quand la durée de la cure est de 18 jours. Pour cela, il suffit de choisir de réserver la cure auprès d’un établissement thermal agréé et d’envoyer la demande de prise en charge à la Sécurité Sociale accompagnée de la prescription émise par le médecin.
Pour plus d’informations sur le remboursement et la prise en charge ; consultez monreseau-cancerdusein.com

Où ?

En France, les stations thermales proposant cette cure se font de plus en plus nombreuses. Nous vous présentons, ci-après, une liste des centres agréées :

Le centre thermal de la Roche Posay a pour mission d’accompagner les patients récupération cutanée et psychologique après les traitements oncologiques. Ouvert en 2008, il a accueilli plus de 17000 malades en rémission.
Riche sélénium antioxydant, silice cicatrisante, bicarbonate et calcium, la cure stimule le derme et favorise le renouvellement de la peau. Le programme inclus des soins thermaux ; douche filiforme, massage sous eau thermale, pulvérisation locale et générale, bains locaux généraux ou locaux, cure de boisson, soins buccaux et soins complémentaire hydratants.
En parallèle des soins thermaux, le centre propose des soins et activités support dans le but d’améliorer la qualité de vie des patients ; atelier de maquillage correcteur, accompagnement psychologique, atelier hydratation, atelier de sophrologie et des activités physiques adaptées.
La cure thermale de La Roche Posay dure 18 jours et est prise en charge par la Sécurité Sociale à 100%

Connu pour son expertise en matière de soins dermatologiques, la station thermale accueille les patients pour soulager les effets secondaires cutanés et buccaux des traitements anticancéreux. L’objectif principal étant donc de retrouver confort et bien-être.
Tout d’abord, le programme des soins est établi, par un médecin, en fonction des traitements antécédents et des besoins de chaque personne. Cette personnalisation du programme permet, donc, une cure plus ciblée et un résultat plus efficace. Les différents soins sont à base d’Eau Thermale d’Avène ; bains hydromassants, douches générales, massages sous affusions, pulvérisations locales du visage, des mains et du cuir chevelu et soins apaisants et hydratants.
Pour la récupération psychique et émotionnelle, la station thermale d’Avène a imaginé des ateliers de soutien et d’accompagnement. C’est pourquoi, la cure comprend aussi ; des ateliers de relaxation, méditation, ateliers de soutien psychologique pour échanger avec les autres patients et une activité physique adaptée.

Les Grands Thermes de La Bourboule accueillent les patientes en rémission pour traiter les effets secondaires des traitements anticancéreux. Pour ce qui est du programme des soins, il inclut ; pulvérisation d’eau thermale locale et générale, douche filiforme et douche générale au jet et des massages réalisés par un kinésithérapeute.
De plus, cette cure thermale post-cancer est éligible au remboursement et dure 18 jours.

La cure thermale proposée permet de limiter l’impact lié aux traitements anticancéreux. Le traitement naturel inclut une cure de boisson, la douche filiforme, le bain général et la pulvérisation générale. Il favorise notamment la restructuration de la peau, la cicatrisation cutanée ainsi que la repousse et le renforcement des cheveux et des ongles.

L’Etablissement thermal Uriage a pour mission d’accompagner les patients à rebâtir le bien-être moral et physique. La cure agit contre les effets secondaires des traitements; dessèchement cutané, irritations, muqueuses… L’établissement propose également des soins complémentaires comme le Groupe de parole, l’atelier auto-pommadage ou encore l’atelier maquillage correcteur.