< Retour au listing
oncovia-conseils-cancer-chimio-soutien-gorge-prothese-poche-guide-des-tailles

Connaitre sa taille de soutien-gorge

Aujourd’hui encore, on estime que plus ou moins 75% des femmes ne connaissent pas et ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge. Pourtant un soutien-gorge mal ajusté peut provoquer des désagréments au quotidien telles que des irritations, des blessures ou même des douleurs au niveau des épaules et du dos, mais également rendre la silhouette moins harmonieuse.

La poitrine d’une femme évolue tout au long de sa vie en fonction des événements. Il est donc important d’adapter ses soutiens-gorge en fonction de ces changements. Et c’est d’autant plus le cas après une mastectomie car la taille du soutien-gorge déterminera celle de la prothèse mammaire.

 

Comment savoir si mon soutien-gorge n’est pas à ma taille ?

Un soutien-gorge adapté est un soutien-gorge que l’on ne sent pas au fil de la journée. S’il vous gêne, vous blesse, ou si vous êtes pressée de le retirer à la fin de votre journée, c’est surement qu’il n’est pas ou plus adapté.

  • Vous avez des irritations et des blessures au niveau des épaules, des côtes et dans le dos.
  • Le sein donne l’impression de déborder du bonnet.
  • Il y a un « vide » entre le bonnet et le sein ou le bonnet fait des plis.
  • Vous serrez ou desserrez les bretelles au maximum.
  • L’arrière du soutien-gorge remonte.
  • Besoin de rajouter un extenseur.
  • Le soutien-gorge glisse et doit être remonté dans la journée.
  • Vous êtes pressée de retirer votre soutien-gorge le soir.

 

Comment connaitre ma taille de soutien-gorge ?

Pour définir votre taille de soutien-gorge, vous aurez besoin de connaitre vos mensurations. Pour cela, il vous faudra mesurer à l’aide d’un mètre ruban votre tour de buste ainsi que votre demi-tour de poitrine. Voici comment faire :

  • Tour de buste : Faites passer le mètre sous votre poitrine et faite le tour de votre buste.
  • Demi-tour de poitrine : Placez le mètre sur votre sternum et déroulez-le jusqu’à votre colonne vertébrale en passant sur le mamelon de votre sein non opéré. Multipliez ce résultat par 2.

Grace à ces deux mesures, vous pourrez ensuite vous référer au tableau ci-dessous. Vous retrouverez également ce tableau en bas de la page de chaque soutien-gorge dans la rubrique « guide des tailles ».

Les petites astuces :

Voici quelques conseils pour être sûre de bien prendre ses mesures :

  • Posez le mètre ruban posé bien à plat et à l’horizontal, ni trop serré ni trop lâche. Cela fausserait les mesures.
  •  Tenez-vous debout et bien droite.
  • N’inspirez pas
  • Mesurez-vous toujours avec un soutien-gorge, souple de préférence.

 

Comment savoir si mon nouveau soutien-gorge me va ?

Lors de l’essayage, faites attention à plusieurs détails.

Les bretelles : Elles doivent être ajustées au niveau de l’omoplate. Il faut savoir que le maintien d’un soutien-gorge se fait en majeure partie grâce à la ceinture (le dos) et que les bretelles ne jouent qu’un rôle minime. Contrairement aux idées reçues, des bretelles très serrées ne vous assurerons pas un meilleur maintien. Les bretelles doivent être posées sur votre épaule et ne doivent ni glisser, ni « s’enfoncer » dans votre peau.

Le dos : Vous devez pouvoir être à l’aise dans un soutien-gorge dont l’agrafe se trouve au deuxième cran. Comme les bretelles, la ceinture effleure votre peau. Idéalement, vous devriez pouvoir passer un doigt entre la ceinture et votre dos. Enfin, le dos du soutien-gorge est bien aligné avec le bas des bonnets et ne remonte pas.

Les bonnets : Votre poitrine ne doit pas donner l’impression qu’elle va déborder du bonnet ou au contraire qu’elle se perd dedans. Le tissu est simplement posé sur le sein sans le couper. Enfin, les armatures (avec ou sans baleine) ne remontent pas et par en dessous et ne s’incruste pas dans votre peau.

Pour finir, la taille du tour de buste ou du bonnet peut légèrement varier en fonction des marques et des modèles. Sachez également que tous les modèles ne vont pas à toutes les morphologies. Il est important de prendre le temps d’essayer et de se regarder sous toutes les coutures afin de trouver LE modèle qui vous conviendra le mieux.