< Retour au listing
Nettoyer le corps après un cancer

Nettoyer le corps après une chimio ?

Vos traitements chimio  sont finis, les cheveux repoussent tranquillement et vous avez envie de passer à autre chose. C’est bien normal. Mais souvent après un cancer, le corps reste fatigué et ralenti par les derniers effets de la chimio. Vous n’avez envie que d’une chose : vous sentir à nouveau bien dans votre corps ! Alors on se demande « Comment nettoyer le corps après une chimio »? Même si notre corps se nettoie tout seul, il existe quelques conseils tout simples pour lui donner un coup de pouce pour l’aider et se sentir plus en forme plus rapidement.

 

Retrouver un confort intérieur après une chimio

Adopter une alimentation saine

Retrouver un équilibre intérieur commencera d’abord par l’alimentation. Une alimentation adaptée et équilibrée sera nécessaire pour ne pas fatiguer votre corps et l’aider à récupérer de l’énergie. Dans un premier temps, nous recommandons de privilégier la consommation de viandes dites maigre pour éviter les forts apports en gras. On préfèrera alors les viandes blanches comme les volailles ou les poissons aux viandes rouges (bœuf…) plus grasses et donc plus dures à digérer.

Les graisses ne sont pas prohibées car elles apportent des nutriments essentielles au bon fonctionnement de l’organisme mais il conviendra d’en consommer de matière modérée. Les fritures et les graisses saturées seront remplacées par une cuisson légère à la vapeur ou avec une cuillère d’huile végétale quand cela est nécessaire. Misez tout sur les épices, les herbes aromatiques et les condiments qui donneront encore plus de saveur à votre plat.

Retrouvez notre recette gourmande

Recette adaptée aux traitements cancer

Poulet au Curry qui titille les papilles !

Enfin, pour un bon fonctionnement de votre système digestif, les fibres sont très importantes mais doivent être consommées en quantité raisonnable. Surtout si vous souffrez encore de troubles intestinaux. Privilégiez les céréales et farines complètes aux blanches qui sont trop raffinées. Ajouter des céréales, des légumineuses (pois chiches, lentilles…) qui apporteront un vrai plus à votre alimentation. Et bien sur, les légumes !  Car les légumes, les fruits et les crudités sont riches en eau et en fibre. Cependant, attention à ne pas en abuser. Car en excès, ces aliments se retrouvent finalement durs à digérer et peuvent causer des difficultés digestives. Notre conseil pour une meilleur digestion, associez toujours un légume cuit avec vos crudités. Enfin ajoutez à vos légumes, une portion de féculents qui facilitent la digestion.

Enfin, prenez le temps de bien manger. Même si vous mangez peu. Prenez le temps de vous installer à table et de bien mastiquer pour que votre corps ait le temps de bien assimiler les aliments et les nutriments et éviter les nausées.

 

Soulager et nettoyer le foie

Tout comme les reins, le foie est un filtre qui assure le bon fonctionnement de l’organisme. En plus du reste, l’un de ses multiples rôles consiste à détoxifier l’organisme et à assurer son bon fonctionnement en permanence. C’est à dire qu’il va naturellement trier et éliminer les toxines présentes dans le corps quelles que soient leurs origines et cela vaut donc pour les médicaments. Les traitements anti-cancer ont tendance à fatiguer le foie qui finit par se retrouver surchargé avec des difficultés à fonctionner correctement.

Mais il est possible de soulager ou soutenir le foie avec des méthodes naturelles telles que le Desmodium adscendens ou le Desmodium par exemple. Le Desmodium est une herbe originaire d’Afrique et des régions tropicales. Elle est réputée pour son action sur la diminution de l’inflammation du foie due, notamment, aux traitements. Elle assure également une protection hépatique en aidant le foie à drainer les toxines. En tisane, en solution buvable ou en gélule, le Desmodium est facile d’utilisation. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez associer le Desmodium adscendens au radis noir.

Veillez en revanche à bien respecter la posologie et les recommandations. Enfin, si vous êtes en cours de traitement, demandez toujours l’avis de votre oncologue avant d’entamer un traitement, même naturel.

 

Rééquilibrer la flore intérieure

Les traitements chimio altère le microbiote intestinale qui peut se retrouver déséquilibrée. En résulte alors des troubles intestinaux tels que des ballonnements, des douleurs intestinales, des diarrhées et/ou de la constipation mais aussi de la fatigue.  Alors, rééquilibrer votre flore intestinale avec une cure de probiotique. Vous la trouverez dans des aliments riches en ferments lactiques comme les yaourts par exemple, mais aussi avec une cure de compléments alimentaires qui combinent et concentrent ce dont votre corps à besoin..

Vous souffrez de sécheresse vaginale, de démangeaisons ou d’infections urinaires à répétition ? Il est très probable que votre flore vaginale soit,  elle aussi, déséquilibrée. Alors, n’hésitez pas à porter une attention toute particulière à votre intimité en pratiquant les bons gestes.

Tout d’abord, évitez les douches vaginales et portez des culottes en coton qui laisseront respirer la peau. Sous la douche, utilisez des soins d’hygiène intime adaptés. En cas d’irritation, n’hésitez pas à appliquer des soins intimes apaisants et cicatrisants. Enfin, là encore, n’hésitez pas à vous tourner, la encore, vers une cure de probiotique.

Crème Nettoyante Hygiène Intime Ozalys  Probiotique flore vaginale et intestinale  Soin intime apaisant

Bien s’hydrater

Pour aider vos reins à filtrer les molécules et les toxines de chimio présentes dans l’organisme, une bonne hydratation est primordial. Idéalement, il faudrait boire 1,5 litre à 2 litres d’eau par jour pour être en bonne santé. Pour celles et ceux qui rencontrent des difficultés à boire régulièrement, n’hésitez pas à mettre des petits rappels sur votre téléphone pour vous arrêter boire un verre d’eau. Vous pouvez également compléter votre hydratation avec des tisanes.

Enfin, aromatisez votre eau de la journée avec des fruits ou des feuilles de menthe pour la rendre plus agréable. Par exemple en été, ajoutez 10 rondelles de concombre, deux rondelles de citron avec quelques feuilles de menthe à un litre d’eau et laissez infuser. En hiver, coupez une petite orange bio en tranche très fine et laissez infuser. Vous pouvez aussi choisir des oranges sanguines, du citron ou des clémentines.

Pratiquer une activité physique

Il est prouvé que pratiquer une activité sportive est bénéfique pour favoriser la rémission et limiter les risques de récidive. Mais le sport est également excellent pour éliminer les toxines de l’organisme. Alors si vous le pouvez, essayez de pratiquer une activité physique régulièrement. N’hésitez pas à choisir des sports adaptés à votre état de santé. Les activités douces comme le Pilate et le yoga seront idéales pour travailler en profondeur et s’apaiser en se recentrant sur soi tandis que les activités physiques plus endurantes comme la marche ou la natation vous permettront plutôt de vous défouler et de retrouver de l’endurance.

Généralement, le plus dur c’est de se motiver. Mais une fois lancée, vous constaterez vite que le sport agira sur votre bien-être mental, votre confiance en vous, votre stress et vos émotions. Et cela est nécessaire pour aider son corps à retrouver un bon équilibre.

 

Retrouvez nos articles sur la pratique d’une activité sportive

Yoga une activité sportive pendant et après les traitements anti-cancer Faire une activité physique pendant et après les traitements anto-cancer Octobre Rose : Focus sur l’association Rose’N pole

                 Faire une activité physique pendant son cancer

Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour vous sentir mieux après les traitements chimio. Bien entendu, la première règle est d’écouter son corps et ses envies. Inutile de tomber dans le piège des diètes et des régimes drastiques qui ne seront finalement que plus fatiguants pour le corps. Continuez simplement à vous faire plaisir, mais sans excès.