< Retour au listing

Syndrome mains pieds

Le syndrome mains-pieds est causé par certains agents de chimiothérapie qui ont tendance à s’accumuler dans la paume des mains et la plante des pieds.

 

VOS SOUCIS

Ce syndrome mains-pieds (ou érythrodysesthésie palmo-plantaire) se caractérise par une fragilisation de la peau qui, associée aux petits traumatismes de la vie quotidienne, peut présenter une gêne. Il se manifeste par : une rougeur, un gonflement, une sécheresse de la peau, des petites bulles ou cloques, de tiraillements, picotements ou parfois de sensations douloureuses.

Informez-vous auprès de votre médecin si vos paumes ou plantes deviennent rouges ou sensibles ou pour savoir si ce syndrome peut vous affecter.

 

LES GESTES ESSENTIELS

A éviter

  • Évitez d’exposer vos mains et pieds à la chaleur, par exemple à de l’eau chaude.
  • Évitez les activités qui entraînent des frottements ou même de légères pressions sur les mains/pieds : comme se laver vigoureusement, tenir des outils ou appareils ménagers, conduire, marcher longtemps.
  • N’appliquez ni pansements, ni bandes adhésives serrés sur votre peau.
  • Evitez le port de gants, de chaussettes ou chaussures trop serrés, de bijoux.
  • Portez des vêtements amples et confortables, des chaussures souples, amples avec semelle à coussinet.

Protégez et soulagez

  • Appliquez souvent et généreusement une crème émolliente sur vos mains et pieds, plus particulièrement dans les replis et crevasses mais évitez de frotter vigoureusement lorsque vous l’appliquez.
  • Prenez votre douche avec de l’eau tiède et non chaude.
  • Gardez vos mains et vos pieds au frais.
  • Préférez porter des chaussettes spéciales qui protégeront et préviendront des problèmes de pieds liés à la chimiothérapie.
  • Soulevez vos jambes avec des coussins aussi souvent que possible.
  • Parlez à votre médecin des médicaments qui peuvent éventuellement vous soulager : analgésiques, vitamine B6 pour éviter le syndrome d’enflure, corticostéroïdes.

 

LES PETITS PLUS

  • Posez vos paumes ou vos plantes de pied sur un sac de glace ou un sac de légumes surgelés pendant 15 à 20 minutes pour vous soulager temporairement. Vous pouvez même glisser dans vos chaussures des semelles intérieures de gel que vous aurez refroidies avant.
  • Faites tremper vos mains et/ou pieds dans une bassine d’eau froide pendant 15 minutes, 3 ou 4 fois par jour si possible.
  • Si vous recevez un traitement à base de doxorubicine liposomale (Caelyx*) toutes les 3 ou 4 semaines, vous ne devez suivre ces instructions que pendant la semaine qui suit chaque traitement.

 

LES AGENTS RESPONSABLES / CYTOTOXIQUES

  • 5-fluoro-uracile (5-FU, Adrucil)
  • capécitabine (Xéloda*)
  • doxorubicine liposomale (Caelyx*)
  • docétaxel (Taxotere*)

 

NOS CONSEILS PRODUITS

Vea Olio Vea Lipogel 200 ml