< Retour au listing

Pascale : Le test hemoccult m’a sauvée la vie

Aujourd’hui nous vous faisons découvrir le témoignage de Pascale. En rémission d’un cancer du rectum, elle partage avec nous son combat mais nous montre l’importance de faire les tests de dépistage du cancer et notamment du cancer colorectal, le test hemoccult.

Pouvez-vous vous présenter ?

Pascale Fernandez, bientôt 55 ans, en couple. J’habite dans la Vallée du Grésivaudan et travaille à la Faculté de médecine de Grenoble.

Je suis mamie depuis un mois d’une petite Elena. J’ai un fils de 23 ans.

Auteure romans jeunesse sur le thème patrimoine et archéologie.

Pascale Fernandez est auteure de roman jeunesse

Pouvez-vous nous parler de votre cancer ?

Je sors doucement d’un cancer du rectum , résection d’un polype cancéreux.

Quand et comment a-t-il a été découvert ?

Grâce au test hémoccult, et une coloscopie

Comment l’avez-vous vécu ?

Très difficilement car je venais de perdre 4 membres de ma famille en moins de 2 ans. Mon père et ma mère à trois mois d’intervalle.

Est-ce que vous pourriez nous parler du ou des traitements que vous avez reçus ?

J’ai eu 25 séances de radiothérapie et 10 jours de chimio par cachets. L’oncologue a jugé que l’opération n’était pas nécessaire et que ce traitement devrait suffire.

Comment avez-vous vécu les effets secondaires ?

Assez bien, pour les rayons pas de soucis et de plus mon conjoint coupe le feu. Et pour la chimio on a du arrêter au bout de 10 jours car çà me fatiguait le foie. Sinon pas de soucis particuliers.

Quels conseils donneriez-vous à nos lectrices qui cherchent des astuces ou des solutions? Qu’est ce qui vous a fait du bien ?

Pour la radiothérapie faire appel à un coupeur de feu, c’est très important, je n’ai eu ni douleurs ni brulures.

Comment a réagi votre entourage ?

Bien, je suis soutenue.

Est-ce que le cancer a changé votre façon de voir la vie ? Si oui, de quelle manière ?

Oh que oui; Je profite de chaque jour et suis consciente que la vie est courte et qu’il faut en profiter. Personne n’est à l’abri d’un problème de santé.

Est-ce que la maladie a affecté votre perception de vous-même ?

Je ne serai plus jamais la même; Il y a un avant cancer et après. J’ai une force en moi que j’osais même pas imaginer.

Un message pour nos lectrices ? Vous avez carte blanche !

Le test hemoccult m’a sauvée la vie et je remercie mes médecins et personnel hospitalier du CHU de Grenoble qui sont au top. Beaucoup de personnes autour de moi refusent ce test et moi je dis il faut le faire ! Certains cancers sont sournois, aucun symptôme, douleur, etc donc il faut écouter les médecins et les conseils de santé.

Si vous aussi vous voulez nous racontez votre histoire, rendez-vous sur notre page « Vous avez la parole »