Chute de cheveux sous chimio

Conseils - Comment bien vivre sa chute de cheveux pendant sa chimio
 
 
Perdre ses cheveux peut être un instant douloureux pendant le traitement. Toutefois, souvenez-vous qu'il s'agit d'un effet secondaire temporaire et qu’il est possible de rester féminine en attendant que vos cheveux repoussent. Alors amusez-vous avec foulards, perruques et bandeaux!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VOS SOUCIS

La perte de cheveux ou alopécie est un des effets secondaires les plus fréquents de la chimiothérapie car elle s’attaque aux cellules qui se divisent, c’est-à-dire les cellules cancéreuses mais également les cellules du bulbe pileux: poils et cheveux.

Cependant elle n’est pas systématique car tous les agents de chimiothérapie ne causent pas tous la chute des cheveux ; elle dépend aussi de la dose des médicaments et de la durée du traitement.

La chute des cheveux commence généralement 2 à 3 semaines après la première séance de chimiothérapie et s’étend la plupart du temps sur quelques jours. En fonction des doses administrées et du type de molécule, vos cheveux tomberont soit progressivement au cours des séances, soit plus rapidement par mèches entières, en particulier lors du brossage ou du lavage. Des démangeaisons ou des picotements peuvent alors être ressentis pendant la chute.

 

 

LES GESTES ESSENTIELS


Préparez la chute de vos cheveux en adoptant une coupe courte

Demandez avant tout à votre oncologue si votre traitement entraîne une chute des cheveux.

Si c’est le cas, optez pour une coupe très courte avant même le début de la chimio : cela vous permettra de faire une transition avec la chute des cheveux.

  • Des cheveux plus courts sur l’oreiller sont plus facilement acceptés que des longs.
  • L’efficacité du casque réfrigérant si vous le portez sera améliorée.
  • La chute sera retardée de quelques jours.
  • Aucun dispositif médical ne vous recommande de vous raser la tête : choisissez ce que vous préférez. Si la vue de vos cheveux sur votre oreiller au réveil est insupportable, vous pouvez également un filet pendant la nuit.

 

Pendant la chimio, lavez, brossez et hydratez tout en douceur

  • Lavez vos cheveux la veille de votre séance et ne les lavez plus les 3 à 8 jours suivants.
  • Evitez de les brosser le jour même.
  • Utilisez un shampoing doux, non gras, en faible quantité et rincez à l’eau tiède.
  • Utilisez une brosse douce à poils souples.
  • Séchez-vous les cheveux à l’air libre ou séchez-les doucement avec une serviette.
  • Evitez absolument les sèche-cheveux, fers à friser et bigoudis chauffants.
  • Lorsque vous n’avez plus de cheveux, il est important de continuer à se laver le crâne avec un shampoing doux.
  • Après le shampoing, hydratez votre cuir chevelu avec une crème ou une huile pour éviter les démangeaisons.
  • Evitez teintures, brushings, balayages, défrisages et permanentes avant et pendant votre chimiothérapie, ce qui pourrait affaiblir vos cheveux

 

Massez votre cuir chevelu pour apaiser démangeaisons du cuir chevelu

  • Massez votre cuir chevelu du bout des doigts avec une huile d’amande douce, d’argan, d’onagre, de germe de blé.
  • Massez-vous chaque jour quelques minutes pour stimuler la circulation sanguine et préparer la repousse.

 

LES PETITS PLUS

Entourez-vous de douceur

  • Sortez couverts en portant chapeau, foulard, turban, bonnets, perruques.
  • Et si votre cuir chevelu n’est pas complètement couvert, n’oubliez pas d’appliquez une crème solaire à indice élevé.
  • Dormez sur un oreiller de satin, il évitera les frictions avec votre cuir chevelu (un jupon antistatique fera très bien l’affaire).
  • Evitez les endroits surchauffés ou les endroits trop froids.
  • La nuit, essayez de porter un bonnet de flanelle ou de tissu extensible doux pour garder votre tête au chaud.

 

Porter ou non le casque réfrigérant ?

Le casque réfrigérant ou bonnet glacé, proposé lors des séances de chimiothérapie, permet de réduire, grâce au froid, le calibre des vaisseaux de la tête (vasoconstriction). Son port limite la diffusion des principes actifs au niveau du cuir chevelu et réduit alors la chute des cheveux. Il se place 10 minutes avant le début de la perfusion et s’enlève 30 minutes après la fin.

Demandez conseil à votre équipe soignante pour s’assurer de l’efficacité de ce casque car son  utilisation dépend de votre traitement et de votre sensibilité au niveau du cuir chevelu. Certaines ne supportent pas les migraines ou sensation de froid intense qu’il peut causer.

Si vous tolérez le port du casque, n’oubliez pas de le mettre à chaque séance et de garder une coupe de cheveux très courte.